L’association

Grand-Auverné environnement est le nouveau nom qu’a adopté, en novembre, l’Association pour la protection du sud de la commune. Créée en 2004, cette association s’était fortement mobilisée pour contester le projet de carrière de sable en 2009.

Courant 2018, les adhérents, inquiets de voir ce projet de carrière à nouveau remis à l’étude, également en désaccord avec le choix des lieux d’implantation d’éoliennes industrielles, à proximité de hameaux, se sont relevés les manches pour dynamiser cette association.

Les objectifs de Grand-Auverné environnement sont d’« œuvrer afin que la commune continue à se développer, tout en protégeant les terres agricoles, l’eau, l’environnement et la qualité de vie de la commune. »

Ce site sera notamment nourri d’interviews avec des juristes, des simples particuliers et d’autres associations qui agissent également pour protéger la biodiversité, la qualité de l’eau et de l’air, et plus généralement la santé des habitants. 

Dans ce but, l’association a mis en place des groupes de travail sur les thèmes des carrières de sable et de l’éolien, mais aussi sur la préservation des zones humides et de la biodiversité en général.

Les membres de l’association invitent toute personne intéressée par ces questions d’habitabilité de notre territoire à les rejoindre. Cette réflexion sur l’impact que pourraient avoir ces projets sur la biodiversité, la qualité et la quantité de l’eau, la qualité de l’air, et de l’épuisement des ressources est essentielle et urgente à aborder du fait de tous les bouleversements que l’on constate aujourd’hui.